Comment adapter ses soins à son type de peau ?

Le type de notre peau est dans la plupart du temps lié à notre patrimoine génétique et ne change pas au cours du temps. Mais son état de santé, lui, peut considérablement varier en fonction de divers facteurs internes et/ou externes. Et pour bénéficier de l’efficacité d’un soin, il faut donc qu’il soit adapté aux caractéristiques de la peau qui le reçoit !

J’ai eu la chance de pouvoir échanger avec des dermatologues et des maquilleuses professionnelles pour vous concocter un article sur-mesure !

Connaître son type de peau

La peau normale

Ses caractéristiques

Une peau normale est une peau équilibrée. Cela signifie que la balance entre le sébum (le gras de notre peau) et l’hydratation est parfaitement régulée, et que votre peau n’est ni trop grasse ni trop sèche. La zone T (front, nez et menton) peut être légèrement grasse.

Une peau normale a une texture douce, lisse et veloutée, et une couleur uniforme. Elle n’a normalement pas d’imperfection, ou que très peu.

La routine adaptée pour les « peaux normales »

Pour nettoyer et démaquiller sa peau :
  • Le matin : avec une lotion tonique sans alcool ou une lotion florale.
  • Le soir : avec un lait démaquillant non gras, une lotion démaquillante non désséchante, une émulsion nettoyante ou une gelée nettoyante purifiante. Il est important de nettoyer sa peau chaque jour sans pour autant l’abîmer avec des produits trop agressifs.

Nettoyer sa peau est un passage important dans une routine beauté : cela permet d’éliminer les peaux mortes et de stimuler la création de nouvelles cellules.

Hydrater sa peau :

Les dermatologues et les maquilleuses professionnelles avec qui j’ai pu échanger sur ce sujet conseillent d’appliquer deux fois par jour (matin et soir) une crème ou une émulsion hydratante avec la mention « tout type de peau » ou « peau normale ». La peau sera alors préservée des agressions extérieures (pollution, UV, etc).

Faire des soins :

Les professionnels conseillent de faire un gommage doux (mécanique ou enzymatique) une à deux fois par semaine, et d’appliquer ensuite un masque hydratant et apaisant.

La peau sèche

Ses caractéristiques

Une peau sèche produit moins de sébum qu’une peau normale, créant une carence. A cause de cette dernière, la peau sèche ne peut pas retenir l’humidité et construire une protection contre les agressions extérieures (UV, pollution, etc).

Si la peau sèche ne se distingue pas forcément au premier regard, à l’inverse de la peau grasse, à terme, elle peut devenir terne, rugueuse et peut aussi avoir tendance à rougir. Les raisons de cette sécheresse cutanée sont vastes : manque d’eau, épiderme trop fin, faible quantité de sébum,…

La routine adaptée pour les « peaux sèches » :

Pour nettoyer et démaquiller sa peau :

Les dermatologues conseillent d’effectuer cette étape avec un nettoyant doux anti-déshydratant, un lait démaquillant doux et nourrissant, ou un savon au pH neutre.

Pour hydrater sa peau :

Les maquilleuses conseillent un soin hydratant protecteur ou une crème riche pour calmer les sensations d’inconfort (tiraillements, démangeaisons, etc) et protéger la peau des agressions extérieures.

Faire des soins :

Les professionnels conseillent d’effectuer un gommage doux (grains petits et fins) une fois par semaine ou un gommage enzymatique, qui est beaucoup moins agressif qu’un gommage mécanique. Tout comme la peau normale, ils conseillent d’appliquer un masque hydratant après toute exfoliation.

La peau grasse

Ses caractéristiques

Le terme « peau grasse » est utilisé pour décrire un type de peau dont la production de sébum est accrue (c’est le cas de la mienne !).

Plusieurs facteurs peuvent déclencher une surproduction de sébum :

  • Le patrimoine génétique (de mon côté, je tiens cette peau de mon Papa)
  • Des déséquilibres ou des changements hormonaux
  • La prise de médicaments
  • Le stress
  • Des cosmétiques comédogènes (produits de maquillage qui bouchent les pores et créent des comédons (les fameux « points noirs » !).

La peau grasse se caractérise par plusieurs éléments : des pores visibles et dilatés, un aspect brillant (ça c’est mon problème du quotidien haha) et/ou une peau pâle et épaisse.

Les peaux grasses ont tendance à avoir des imperfections (points noirs et/ou acné) qui sont justement dues aux excès de sébum.

La routine adaptée pour les « peaux grasses » :

Pour nettoyer et démaquiller sa peau :

J’utilise toujours des soins doux, non irritant et purifiant, et je préfère même les gelées nettoyantes.

Hydrater sa peau :

J’hydrate ma peau avec un soin matifiant, anti-imperfections ou un fluide régulateur afin de l’aider à réguler sa production de sébum, et ce, tout en resserrant ses pores.

Faire des soins :

Deux fois par semaine, je fais un gommage (mécanique ou enzymatique, cela dépend de mes humeurs et de ce dont j’ai envie) en insistant sur la zone T (front, nez et menton). Côté masque, j’opte pour des masques purifiants et/ou anti-imperfections. Et mon astuce personnelle 100% naturelle : je me fais des masques à l’argile dont les composants permettent de réguler la production de sébum de ma peau et qui est responsable de son effet « peau grasse ».

La peau mixte

Ses caractéristiques

Une peau mixte est, comme son nom l’indique, un mélange de deux types de peau. Elle se caractérise par :

  • Une zone T grasse (front, nez et menton)
  • Des pores dilatés dans cette zone et de possibles impuretés et imperfections
  • Des joues sèches à normales

Les zones plus grasses de la peau mixte sont dues à une surproduction de sébum, comme pour la peau grasse, tandis que les zones plus sèches de la peau mixte sont dues à un manque de sébum et à la carence en lipides qui va avec.

La routine adaptée pour les « peaux mixtes » :

Pour nettoyer et démaquiller sa peau :

Les dermatologues et les maquilleuses professionnelles avec qui j’ai eu la chance d’échanger à ce sujet conseillent un produit doux tel qu’une mousse nettoyante, un gel, une lotion, en insistant sur les zones les plus grasses.

Hydrater sa peau :

Les professionnels conseillent une émulsion ou un fluide spécifique pour « peaux mixtes », matifiant, afin de stabiliser la production de sébum.

Faire des soins :

Un gommage doux est conseillé deux fois par semaine (mécanique ou enzymatique) en insistant surtout sur la zone T (front, nez et menton). Comme tous les autres types de peaux, il est également conseillé d’enchaîner sur un masque : apaisant pour les joues et le cou et sur un purifiant et équilibrant pour la zone T. Cette technique est appelée le multi-masking.


Le saviez-vous ? Votre peau évolue tout au long de votre vie et ces conseils sont également utiles pour appréhender ces changements !

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.