Comment j’apprends à vivre seule

Jusqu’à un certain âge, nous appartenons à notre cocon familial. La vie à la maison en solitaire est un moment qui intervient, dans la plupart des cas, entre le départ du nid douillet des parents et le début de la vie à deux. C’est même quasiment considéré comme un passage obligé dans la vie de tout jeune adulte ! Cette vie en solo est une étape clé : elle nous apprend à être indépendant, tout simplement.

Même si nous pouvons croire que tout à chacun ait déjà eu l’occasion d’en faire l’expérience, la mienne a commencé pour la première fois il y a quelques semaines. Je me suis lancée dans une nouvelle vie que je ressens comme excitante et très prometteuse ! Seule, je réalise que je n’ai plus peur du noir, du silence, de l’absence, de l’avenir ni du vide.

Je vous dis TOUT sur comment j’apprends à vivre seule… et comment je me découvre des supers-pouvoirs pour franchir des murs qui me paraissaient avant infranchissable !

Je comprends que mon bonheur ne dépend pas des autres

En apprenant à vivre seule, j’ai surtout compris que je suis la seule à détenir la clé de mon propre bonheur. Pour pouvoir être en adéquation et heureuse avec autrui, j’ai compris qu’il fallait d’abord que j’apprécie ma propre compagnie. De toute façon, je ne suis pas de nature à chercher l’approbation ou la présence des autres pour combler un manque. Au contraire, j’aime l’idée d’avoir l’entière et unique responsabilité de ma propre vie : c’est à mes yeux une de mes meilleures chances pour vivre heureuse.

J’apprends à me connaître

Vivre seule me permet d’apprendre à me connaître davantage. Cela peut sembler superflu, mais je me suis rendue compte que je m’étais perdue de vue moi-même, englobée dans le rythme trépidant du quotidien, de la pression sociale et de mon énergie que je ne consacrais que dans mes relations avec les autres. Je profite donc de ce temps en tant que solitaire pour me retrouver moi-même, et ça me fait un bien fou ! Je fais un tri considérable pour écarter ce que les autres projettent sur moi et pour me reconnecter à qui je suis vraiment. Se connaître soi-même est à mes yeux une des clés indispensables pour avoir une relation à soi totalement apaisée.

Je fais la paix avec moi-même

La première personne qui doit vous traiter avec amour et bienveillance, c’est vous-même ! Personne ne le fera à votre place si vous n’y parvenez pas. Je m’interdis de ruminer sur mes défauts, de me dévaloriser ou d’être en colère contre moi-même.

J’apprends à m’aimer

Etre heureux, c’est aussi (et surtout) apprendre à s’aimer soi-même. Je m’autorise à affirmer mes qualités, à être fière de ce que j’ai accompli et à savourer chacune de mes petites victoires du quotidien. Il est important de porter sur soi-même le regard qu’on aimerait que les autres nous porte. En apprenant à s’aimer, on permet aux autres de le faire également.

Je prends du temps pour m’occuper de moi

Vivre seule, c’est avoir du temps libre ! Je le mets sans cesse à profit pour m’occuper de moi-même. Cela passe à la fois par le corps et l’esprit. J’ai toujours adoré me faire des soins corporels ou capillaires, et je prends encore plus de temps pour les faire depuis que je suis seule, haha ! Je prends également le temps de lire aussi longtemps que je le souhaite, d’écouter la musique à fond dans mon salon ou encore de regarder toutes les séries Netflix que je veux.

Je réapprends à vivre avec moi-même

Je sors d’une longue période de vie en ménage. Je prends donc le temps de reprendre mes propres marques, en réorganisant tout mon quotidien à ma façon. Je me crée des rituels sécurisants qui deviennent vite de nouvelles habitudes. Je me sens tellement à l’aide dans ces nouvelles conditions !

Je réaménage mon intérieur à mon image

L’un des plus grands avantages à vivre seule, c’est la possibilité d’aménager entièrement son intérieur à son image ! J’en ai personnellement profité pour donner un tout nouveau look à mon lieu de vie ; j’ai d’ailleurs tellement d’idées que je suis loin d’avoir terminé haha ! Je change de décoration et j’agence mes meubles pour créer un lieu qui ne ressemble rien qu’à moi et dans lequel j’ai plaisir à vivre.

J’apprends à apprécier le silence

Le monde moderne nous laisse rarement l’occasion d’apprécier le silence. Vivre seule me permet de profiter de moments de silence une fois la porte de chez moi franchie. C’est un calme indispensable pour faire le vide en soi et se ressourcer, je trouve. Je pensais que ce silence allait être quelque chose de difficile à vivre mais je me rends compte à quel point j’y ai pris goût !

Je profite de mon autonomie

Vivre seule, c’est aussi retrouver une autonomie qui était totalement incompatible avec ma vie de couple ! Me voilà redevenue comme seule maîtresse de mon emploi du temps et de mes loisirs : une liberté qu’il serait dommage de ne pas profiter pleinement ! J’organise mes journées selon mes désirs. C’est vraiment un sentiment de puissance qui est envahissant lorsque vous prenez une décision sans avoir à prendre en compte un autre avis ! Je le savoure à sa juste valeur, haha !

Je fais des choses qui me tiennent à coeur

Vivre seule ne veut pas dire rester cloîtrée chez soi et se morfondre, bien au contraire ! J’en profite pour faire des choses qui me tiennent à cœur et dont je n’ai pas eu la possibilité de faire avant. Mon mot d’ordre : me faire plaisir.

Je reste ouverte sur les autres et le monde

Vivre seule ne signifie pas de se fermer aux autres, bien au contraire ! Je garde toujours l’esprit ouvert ! Et en tant que grande extravertie, j’aime me préparer à passer de nombreux moments de convivialité !

Je profite de mon cercle d’amis

Je n’ai jamais autant profité de mes amis que depuis que je vis seule ! L’avantage de vivre seule, c’est que j’ai beaucoup plus de temps à leur consacrer haha ! Je ne me prive en aucun cas de passer du bon temps avec eux !

Je fais de nouvelles connaissances

Vivre seule me permet également d’avoir du temps pour élargir mon cercle social et de me lier à de nouvelles connaissances. Je sors davantage, je teste de nouvelles activités et j’ose même beaucoup plus à aller vers les autres ! Je trouve qu’une vie sociale bien remplie est une source d’épanouissement personnelle à côté de laquelle il ne faut surtout pas passer.

Je développe ma carrière professionnelle

Même en vivant à deux, je ne faisais déjà pas partie de celles qui mettent leur carrière entre parenthèses pour leur couple. Toutefois, je m’investis encore plus à fond, même si j’ai toujours eu le pied sur l’accélérateur concernant ma vie professionnelle et mon évolution au sein de celle-ci.

Je définis mon projet de vie et mes objectifs

Vivre seule est aussi une occasion qui me permet de mieux réfléchir à mon projet de vie et à ce que je souhaite vraiment. Je trace petit à petit les contours de la vie que je veux vivre, celle qui m’exalte et qui fait palpiter mon cœur ! Je profite de cette liberté pour me réaliser pleinement et penser à moi.

Je m’investis pour réaliser mes rêves

J’investis en ce moment toute mon énergie dans la concrétisation de mes rêves ! Je mène à bien les projets qui me tiennent à cœur, qui rendent mon quotidien exaltant et qui me procurent un authentique bonheur.

Je trouve le bonheur dans les choses du quotidien

Le bonheur ne dépend pas du fait de vivre seule ou à deux, mais des expériences vécues. J’ai toujours adoré les petits plaisirs simples de la vie tels que les balades, les bons repas, me retrouver avec mes amis.. mais c’est un aspect de moi qui s’est encore davantage amplifiée depuis que je suis seule ! Je mets encore plus d’énergie qu’avant à apprécier ce qui est à ma portée et je me rends compte que ce que j’avais avant ne me manque plus.

J’apprends à m’entourer de gens positifs

Ma nouvelle vie en solo m’a fait faire un tri considérable parmi les relations que j’entretenais avant. Je veille aujourd’hui à m’entourer uniquement de gens positifs et plein de bienveillance !


Je vous ai écris cet article car il me tenait à coeur, et est très représentatif de ma nouvelle vie : celle que j’ai choisi. J’ai appris que, même seule, il est tout à fait possible de vivre parfaitement heureuse ! Mon article représente à la fois des clés pour parvenir à se sentir bien en vivant seule que pour être bien dans sa tête tout simplement ! Cette première expérience m’a fait prendre conscience que mon bonheur réside au plus profond de moi et que ma vie est entre mes propres mains. J’espère que vous avez apprécié ce billet !

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.