Lifestyle

Mon expérience en tant que Candidate / Finaliste officielle pour Miss Poitou-Charentes 2019 en vu de Miss France 2020

Bonjour tout le monde ! Je vous l’avais promis et vous l’attendiez tous, mon article sur mon expérience vécue ces dernières semaines : l’élection de la Miss Poitou-Charentes 2019 et ses préparations ! Aujourd’hui, je vous dévoile les coulisses de mon aventure et comment, à mes yeux, ce fût une expérience qui me servira dans mon quotidien et qui me permet en ce jour de m’affirmer davantage.

L’idée de proposer ma candidature au comité des Miss m’a d’abord été évoqué par deux amies, lors de mon cursus en B.T.S. ; c’était du genre « Pourquoi ne te présentes-tu pas à l’élection de la Miss Poitou-Charentes ? » ou encore « Mais fonce ! Tu as toutes tes chances ! ». Honnêtement, je ne croyais pas leur paroles, lors de ces instants. Bien que j’ai toujours été passionnée par le domaine de la mode et celui de la photographie depuis mes débuts dans l’univers du blogging, je n’avais jamais eu l’once de me permettre d’imaginer me présenter à ce concours. Or, de jours en jours, mes deux compères insistaient sur leur propos. Plus les jours passaient, et plus ce qu’elles me disaient résonnaient dans ma tête, même lorsque je me retrouvais seule, comme si cette idée avait toujours été enfouie au plus profond de moi-même et qu’elles avaient permise à celle-ci d’éclore petit à petit. Et c’est ainsi que, quelques semaines plus tard, je leur annonçais avoir franchi le pas. Oui, j’avais imprimé et rempli le dossier d’inscription un soir, toute seule dans ma chambre, avant de l’envoyer par la poste au comité du Poitou-Charentes.

Aux yeux de certains, une Miss est une « femme-objet » : oui, j’ai été une finaliste officielle, une candidate régionale, je me suis promenée en maillot devant plusieurs centaines de personnes et j’ai brandi mon sourire 3D White qui criait « Votez pour moi ». Et si je prends la plume aujourd’hui, c’est également pour vous expliquer à quel point je suis tellement fière de mon parcours.

Quelques jours seulement après le courrier posté, j’avais déjà reçu un mail m’informant que j’étais admise pour les pré-sélections. Les pré-sélections sont comme un « mini-concours » que l’on passe devant un jury pour se qualifier en tant que candidate officielle pour Miss Régionale en vu de Miss France.

C’est ainsi que je suis entrée dans ce monde telle une petite fille, avec ma jupe tailleur d’enfant sage et un petit peu de mascara, et je peux vous assurer que je n’en menais pas large face à ces beautés chaussées sur leur talons de 12 centimètres, brushing et manucure on ne peut plus parfaits, et défilant avec une grande aisance.

Cependant, je m’amusais énormément et je me suis prise au jeu, grâce à la bienveillance de Kévin et Clémentine, les délégués du comité, qui me mettait à l’aise sans que je ne m’en rende compte. L’oral et mon authenticité étaient mes points forts et je me suis retrouvée 5 jours plus tard avec le titre de « Candidate / Finaliste officielle pour Miss Poitou-Charentes 2019 en vu de Miss France 2020 ». Je ne comprenais pas trop ce qui m’arrivais et c’est ainsi que j’ai débuté mes premiers pas dans cette aventure les yeux fermés et pleine d’ignorance de ce nouveau monde qui s’ouvrait à moi.

Durant tout le mois de septembre, mes weekend se sont transformés en journées d’entraînement intensif, en compagnie des 15 autres candidates. Ce fût un mois « marathon » pour nous : on a enchaîné l’apprentissage des chorégraphies, nous avons passé 3 jours dans un cadre paradisiaque (Center Parcs), nous nous sommes présentés officiellement devant le grand public, on a fait de la promo et nous avons assuré un tas d’animation différentes !

Vous êtes nombreux à me demander jusqu’à quel point nous avons été chouchouté. Durant notre weekend au Center Parcs, nous avons été effectivement extrêmement gâtée. Nous avons mangé pendant 3 jours dans des restaurants géniaux et nous étions hébergées dans des cottages de luxe. Nous nous sommes faites également coiffées et maquillées lors de notre première sortie en public à La Rochelle.

Toutefois, au-delà de l’image extérieur du monde des Miss, il faut savoir que nous avons eu beaucoup de travail. Nous vivons nos weekend dans un décor de rêve, certes, mais on était levée à 6H et couchées à 1H. Cependant, je ne me plaignais pas : les journées qui nous attendaient étaient bien trop remplies et tellement palpitantes, haha ! Ce weekend au Center Parcs représente l’un des meilleurs moments de ma vie.

Il est primordial de supporter le rythme : enchaînements des photos, des défilés, les retouches maquillages toutes les 10 minutes, accepter qu’on nous dise ce qu’on doit faire, toujours veiller à avoir une posture parfaite,…

Je dois vous dire qu’il y a un côté on ne peut plus excitant à découvrir ce monde caché derrière les médias, aux regards extérieur des gens et aux clichés de la Miss. Cela compense largement la fatigue, la vie entre 16 jeunes femmes en compétition et le fait d’être constamment scrutée – les médias, les touristes, l’équipe…

Durant tout le déroulé de ces merveilleux jours, les gens qui nous entourent sont bienveillants et d’une gentillesse infini avec nous. Et ça nous fait un bien fou de recevoir autant de gentillesse, de bonté, sans compter l’admiration dans l’étincelle des yeux des enfants.

J’ai découvert un monde merveilleux. Même lorsque l’on exécute des choses que l’on nous demande, nous l’avons toujours effectué dans la joie, dans la bonne humeur, et surtout dans la solidarité les unes des autres. Même si on exécute parce qu’on nous demande, on s’est éclatée, on a profité à fond de ces instants et on a vécu ces moments du plus profond de notre cœur. On en garde toutes de merveilleux souvenirs ! Même en quelques jours, ces moments passées ensemble ont été si INTENSES que cela a créé un lien inédit entre nous toutes ! Nous formons la Promo Miss Poitou-Charentes 2019 et chacune de nous la portera dans son cœur pour toujours.

L’aventure de Miss, c’est quelque chose fondu dans le sérieux et le préparé. C’est écrit à l’avance, et nous en sommes les actrices. Les vidéos, les photos, les tenues que nous portons,… tout est prévu à l’avance. Mais c’est à nous, jeunes femmes fortes que nous sommes, de faire passer notre personnalité à travers le filtre de la Miss.

Pour ma part, je n’ai pas hésité à être moi-même. Il s’agit d’une aventure hors du commun et il était inconcevable pour moi de la gâcher en ne profitant pas pleinement ou en jouant un rôle.

Mon aventure de Finaliste pour Miss Régionale en vu de Miss France m’a également permis de donner le meilleur de moi-même et d’évoluer davantage : savoir être jolie, tout en étant gracieuse, en sachant danser, à passer des journées entières en talons hauts, à essayer d’être excellente à chaque instant,… à être juste parfaite ; ce n’était vraiment pas facile ! Mais depuis dimanche, je suis tellement fière d’avoir réussi tout ça ! Jamais je n’aurai pensé à en être capable un jour et je suis on ne peut plus heureuse d’être sortie de ma zone de confort à ce point car grâce à toutes ces activités et ces entraînements intensifs, j’ai la sensation d’être parée face à tout !

Vous vous en doutez, une innombrable quantité de critiques fusent lorsque l’on parle du concours des Miss. Il est reproché que, la Miss, c’est « sois belle et tais-toi ». Or, je tiens vraiment à insister sur le fait notre personnalité et le message qu’on a à faire passer ressortent dès le début de notre aventure à travers les discours, par exemple, puis les multiples interviews sur le web, dans les journaux, à la radio,…

Je ne suis pas le genre de femme qu’on fait taire si elle n’en a pas envie et je peux vous assurer que je ne me suis jamais sentie réduite au silence durant la totalité de cette aventure. Chaque candidate est libre de dire ce qu’elle veut, personne ne contrôle nos discours !

J’ai été on ne peut plus fière de mes camarades et de moi-même ! Nous sommes toutes des jeunes femmes modernes ; oui, nous sortons toutes d’études supérieures et nous savons défiler à la façon d’une James Bond Girl, et on l’assume parfaitement ! Nous sommes des jeunes femmes qui ont fait le choix de vivre une aventure extraordinaire et qui a marqué notre vie à jamais !

Une fois l’aventure terminée, il n’est pas forcément évident de rentrer chez soi : nous avons vécu toutes les 16 un mois intense ensemble et ça brise le cœur de savoir qu’on ne vivra plus jamais entourée de toutes ces amies géniales que l’on s’est faites, que le temps d’être traitée comme une princesse est fini et qu’il faut retourner à la réalité. Mais je le savais dès mon premier pas au sein de cette aventure et ça m’a aidée à me remettre vite et à garder Miss Poitou-Charentes dans mon esprit comme un merveilleux souvenir. J’ai aussi eu la chance d’être très bien entourée : par Dylan qui a été d’un soutien parfait (mais bien content que je n’ai pas été élue et que je lui revienne, haha), par ma famille qui m’a énormément soutenu, par mes amis qui ont beaucoup cru en moi, et par mon comité (Kévin & Clémentine) qui nous ont fait faire plein d’activités géniales et qui nous ont inspirés pour le reste de nos jours par leur paroles, leur bienveillance et leur honnêteté.

Enfin, c’est ainsi que je clore cette aventure gravée à tout jamais dans mon esprit et dans mon cœur. Encore une fois, j’adresse toutes mes félicitations à mon duo de chorégraphie, à ma copine de chambre et à ma paire de numéro : ma superbe Andréa Galland, qui a remporté la couronne tant convoitée ce dimanche soir dernier (ma poupée, si tu passes par là, encore une fois, sache à quel point je suis fière de toi). J’embrasse mes 14 autres copines (les filles, la promo 2019, c’est pour la vie, on se l’est promis. Je vous aime). Mais surtout, un grand MERCI à Kévin et Clémentine, pour nous avoir enseigné des valeurs humaines et justes, pour m’avoir conforté dans ma passion du développement personnel et mon objectif de devenir la meilleure version de moi-même. Kévin et Clémentine , les délégués régionaux, font partis de ces personnes que l’on oublie pas, qui inspirent, qui change votre vie. Merci à vous deux, pour tout.

Dimanche dernier, je suis certes repartie sans la couronne, mais j’ai finalement déjà tout gagner : j’ai appris, j’ai évolué, j’ai défilé durant des heures, j’ai dansé, j’ai animé des événements, j’ai fais rêvé des enfants, j’ai rencontré, j’ai aimé, j’ai partagé, j’ai fait découvrir la femme que je suis à plusieurs centaines de personnes, j’ai incarné une James Bond Girl, j’ai appris des choré, j’ai enchaînée les journées talons aux pieds, j’ai fait de la zumba color, j’ai fait de l’aqua gym, j’ai appris à me déplacer à vélo en robe, j’ai appris à répondre aux interviews en direct… et tellement d’autres.

Cette expérience restera à jamais gravée au plus profond de mon cœur.

Laisser un commentaire